A la rencontre d’Éléonore, la fondatrice de Mini Minois

Comment est née l’idée de Mini Minois ? 

Avec Benoit, mon mari, nous avons créé l’agence de communication audiovisuelle Oursicate. Depuis 6 ans, nous réalisons des films et des animations à destination des entreprises. A la naissance de notre fils, il y a 1 an et demi, nous avons tout naturellement pensé à réaliser un film autour de sa naissance. C’était important pour nous de garder une trace de ces moments qui sont si éphémères. Et nous avons ensuite eu l’idée d’envoyer à nos proches ce petit film, comme faire-part nouvelle génération. Les retours ont été très enthousiastes. Nos familles étaient heureuses de voir que nous allions bien, l’émotion était palpable. Et c’est de là que je me suis dit « et pourquoi ne pas en faire profiter tous les jeunes parents » ?

Pourquoi réaliser un faire-part vidéo ?

On vit dans un monde où les familles sont parfois éloignées, et où on n’a pas toujours le temps de se voir tout de suite après la naissance. Les tous premiers instants, où le bébé change tellement, sont assez fugaces. C’est donc une belle façon de partager ces moments avec ses proches. Le film est aussi un instantané que l’on pourra montrer à ses enfants plus tard. Je prends toujours soin de capter l’atmosphère du cocon familial, les petits gestes du quotidien, la décoration de la chambre.

Comment as tu trouvé le nom de Mini Minois ?

Je viens du domaine du marketing, alors trouver un nom qui reflète bien mon activité était important. Je cherchais un nom en « m » qui rappelle la maternité et le mot maman, je voulais aussi un « o » pour le rond du ventre. A force de brainstorming, le terme « minois » s’est mis en exergue car je capture de jolis et tout nouveaux minois en vidéo… des Mini Minois… c’est ce nom là qui est sorti.

Mini_Minois_boite.3

A quel moment interviens-tu ?

On me contacte en général pour des petits qui ont entre 15 jours et 6 mois. J’ai aussi des parents qui me disent qu’ils auraient aimé me connaitre avant pour leur faire-part, je leur répond qu’on peut tout à fait réaliser un film d’enfance, un dimanche pluvieux, lors d’une sortie, d’un événement de famille.

On peut toute sa vie construire les souvenirs de demain

Comment les parents te contactent-ils ?

Principalement via le site miniminois.com et Instagram. Je dois dire que ce réseau social m’a beaucoup aidé à me lancer, je trouve la communauté des futurs et jeunes parents sur ce réseau très attachante. Une fois les premiers contacts établis par téléphone, nous décidons ensemble du jour où je me rends chez eux.

A quoi fais-tu attention lors de tes prises de vues ?

Je fais très attention à la lumière, la base de mes vidéos. Je prends le temps de parler avec les parents et puis le tournage commence naturellement avec aisance, lorsque bébé commence à ouvrir les yeux. Parfois, dès mon arrivée, je lance la vidéo parce que quelque chose m’attire l’œil. Si bébé dort, aucun soucis je propose d’attendre tranquillement son réveil. Je reste en général entre 2 et 4 heures au domicile des parents. Les choses se font beaucoup au feeling. Une fois que j’ai repéré un peu l’espace, la lumière, l’histoire à raconter, les prises de vues se font toutes seules. De toute façon, il faut prendre son temps pour faire naître l’émotion et c’est ce que je recherche. Benoit, mon mari, me dit souvent, quand je rentre de ces moments passés avec les parents, que j’ai des étoiles dans les yeux. C’est une chance de pouvoir être le témoin de cette nouvelle famille.  J’en ai beaucoup de gratitude

Une fois la prise de vue réalisée, comment travailles-tu ?

Ça ne s’arrête pas là, effectivement ! Il y a le choix des rushs à conserver, le montage, l’étalonnage, le choix de la musique qui va accompagner le film. Sur la musique, je pose la question aux parents, qui m’indiquent souvent ce qu’ils aimeraient. En tout, cela m’occupe une journée / une journée et demi. Souvent le temps passé qui permet la qualité et fait ressortir les émotions. Une fois le film réalisé, il est partageable avec toute sa famille grâce à un lien internet protégé. Je prépare également un coffret avec la clé USB contenant le film, et des tirages photos d’instantanés de prises de vues, pour que les parents gardent une trace de ce moment.

Mini_Minois_boite

Quel est l’avenir des faire-part vidéo ?

Je pense que cela va connaitre un boom ! Tout comme on a vu se multiplier les photographes de mariage ces derniers temps. Aujourd’hui, les couples qui se marient sont de plus en plus attentifs au choix du photographe qui les accompagnera ce jour-là. Ils choisissent une vision, une esthétique, une signature en somme. C’est ce que j’avais fait pour mon mariage, j’avais choisi un duo dont j’appréciais énormément le travail. Alors, si les faire-part vidéos se multiplient, je crois sincèrement que les parents choisiront Mini Minois par affinité avec l’univers que je propose, parce qu’ils s’y reconnaîtront et c’est cette idée qui me plait.

Quels sont tes projets ?

En ce moment, je lance les vidéos de baptême. Pendant longtemps, je ne voulais pas faire de vidéo événementiel pour les particuliers, c’est beaucoup de pression. Mais les baptêmes, ce sont des moments particuliers. C’est souvent un moment de la journée, où les familles sont réunies autour de l’enfant, les parrains-marraines qui parfois viennent de loin et avec lesquels on a pas souvent l’occasion de se voir. J’aime beaucoup l’idée de filmer un moment partagé autour de l’enfant avec les figures présentes autour de lui. Il pourra le regarder plus tard, pour se remémorer aussi ceux qui ne sont plus là. Et c’est aussi une belle idée de cadeau à offrir, plutôt qu’un objet précieux certes beau mais qui n’a pas cette portée émotionnelle.

6.Aimée

Merci Éléonore pour ton partage et la passion qui s’exprime dans ton travail. Vous pouvez la retrouver sur son site Mini Minois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s