Milky Way de Vincent Ferrané – un point de vue sur l’allaitement par un papa photographe

Quand j’ai vu la photo du livre « Milky Way« , de Vincent Ferrané dans le Télérama spécial cadeau à Noël, je me suis dit « enfin un travail de photographe sur l’allaitement ».

L’allaitement maternel est un sujet « iconographiquement » riche et pauvre à la fois. Oui, oui, vous avez bien lu, les deux à la fois. Je m’explique.

Si vous demandez à Google image de vous afficher le résultat de la recherche pour « allaitement maternel », il y a de fortes chances que vous tombiez sur des images aux tons rosés, d’un poupon au sein de sa maman en toute plénitude. Une image de l’allaitement assez lisse finalement, et représentative seulement d’une partie de cette expérience.

Du côté des soutiens à l’allaitement, vous pourrez trouver des photos didactiques, vous montrant les positions à adopter ou bien les manœuvres à réaliser pour favoriser l’expression manuelle du lait par exemple. Images utiles, pratiques, mais qui là encore n’ont pas pour objectif de relayer un « vécu ».

Je ne parle pas des campagnes en faveur de l’allaitement maternel, dont le choix des images va bien évidemment dans le sens de sa promotion.

Du côté de la peinture, on trouvera beaucoup d’instantané : une mère donnant le sein à son nourrisson. Les vierges à l’enfant viennent aussi à l’esprit : là encore l’allaitement n’est pas au cœur de la représentation, il s’agit plutôt d’un symbole de la maternité.

Dans les livres pour enfants, les représentations de l’allaitement maternel ne sont pas légion. Les livres premier âge font la part belle au biberon.

Quelle que soit la façon d’approcher ce thème, notre monde est saturé d’images d’allaitement maternel extrêmement normé. Pourtant, l’allaitement a un début, un vécu et une fin. C’est un parcours propre à chacune, c’est une histoire entre une femme, son enfant et son partenaire. Il ne se résume pas une image de la tétée.

C’est pour cela que j’ai été aussi touchée par le travail de Vincent Ferrané. Des premier moments à la maternité, jusqu’au moment du sevrage, il a photographié sa femme dans ce parcours intime à trois – elle, leur bébé et lui. A sa façon, avec son regard, il nous livre une histoire intime, une histoire vécue. Il interroge aussi nos représentations sociales de l’allaitement. Il nous propose son regard quotidien, dans les moments beaux et les moments moins faciles.

Je vous encourage donc fortement à découvrir son travail sur son site 

Une belle façon de je trouve de redonner de l’épaisseur à ce moment particulier de la vie d’une mère, dans toutes ses dimensions.

Pour en savoir plus : http://vincentferranephotography.com/index.php/project/shop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s